La Dernière Heure/Les Sports : Les Castors ont levé les doutes

Mithra Castors Braine – Basket Namur Capitale

Mercredi 20 h 30

Dominateur samedi, Braine peut se qualifier pour la finale des playoffs au détriment de Namur

Sans produire de stats exceptionnelles samedi, les Castors ont fait beaucoup plus que mettre le doute dans les esprits namurois. Avec plus du double à l’évaluation individuelle et près de 15 rebonds de différence, Braine a dominé physiquement et collectivement l’équipe qui l’avait surpris en Coupe de Belgique.

« Hormis un relâchement dans le troisième quart, on fait un bon match dans l’ensemble. C’est défensivement que la différence s’est faite. Il faudra opérer de la sorte ce mercredi, encore et toujours insister sur le plan de l’intensité », observe l’assistant-coach, Patrick Muylaert.

Soucieux de tuer dans l’œuf les mises en jeu adverses, le coach Zvirgzdins a encore une fois varié les plaisirs entre zone-press, prise en charge individuelle et défense de zone. Le Letton n’a pas hésité à placer une joueuse de taille sur la meneuse Ortiz. On a ainsi vu Grzesinski (5 fautes en 15 minutes, un mental à toute épreuve !) et Malashenko se sacrifier pour le bien commun.

« Quand l’Espagnole veut attaquer l’anneau ou shooter, l’idée est de mettre quelqu’un de plus grand pour la faire déjouer », résume Emmanuella Mayombo. L’entreprise a plutôt bien réussi avec des Brabançonnes concernées d’entrée. « On a fait une grosse première mi-temps, pris 20 points d’avance et on a su gérer cette avance. »

Le plus dur est-il fait pour les Castors qui bénéficieront de l’avantage du terrain avec un public tout acquis à leur cause ? « On est peut-être supérieures sur papier mais il faut toujours le démontrer sur le parquet », explique l’ailière de poche, qui a franchi un palier cette saison au plan défensif. Celle qui porta les couleurs namuroises en 2015-2016 sait qu’une nouvelle bataille attend les Rongeuses. « Samedi, certains coups de sifflet ont été incohérents pour les deux équipes. Mais on a marqué nos shoots et on a su montrer du caractère… »

Vainqueur à Kangoeroes 66-78, SKW tentera dans l’autre finale (disputée aussi ce soir à 20 h 30) d’également obtenir un 2-0 et son ticket pour la finale des playoffs.

Christophe Kugener