La Dernière Heure/Les Sports : Des Castors en quête de rachat

Polkowice (Pol) - Mithra Castors Braine Mercredi 19h00

Premier déplacement pour Braine en Pologne et face à une équipe a priori prenableAlors que se profilent encore 11 rencontres après celle de ce soir en Basse-Silésie, les Castors Braine ne sont pas (encore) réduits à faire leurs comptes mais ils peuvent faire un bond intéressant au classement. Avec un succès (face à Schio) et une défaite (évitable) mercredi passé des œuvres de Villeneuve, les Brabançonnes possèdent un bilan équilibré. Pour qu’il devienne rutilant, elles devront imposer leurs vues en Pologne.

Un succès pourrait servir de déclic mental aux Brainoises, qui ont aligné les paniers et impressionné samedi dernier en championnat face à Laarne (115-40). En cas de victoire, les dames de Pascal Angillis franchiraient certainement un cap. Une étape morale, on l’a souligné mais aussi une excellente opération arithmétique. À l’instar de Schio (qui se rend à Villeneuve) ou des Russes de Orenbourg (qui accueillent l’épouvantail du groupe, l’UMMC Ekaterinbourg), les Polonaises du Miejski Klub Sportowy Polkowice ont été deux fois battues en EuroLeague. Si l’équipe belge l’emporte, elle possédera déjà un viatique intéressant par rapport à ce concurrent direct.

Braine a récupéré Rendle (malade) et Samuelson (dos) ; l’effectif belge sera donc au complet face à une équipe toujours invaincue dans sa compétition. Comme Villeneuve qui avait bu le bouillon face à Eka avant de se présenter au Spiroudôme, Polkowice est dos au mur et évoluera avec la pression. Braine devra la supporter dès le début de rencontre. Très international (avec deux Anglaises, deux Américaines, une Grecque et une autre US au passeport azerbaïdjanais), l’effectif polonais n’a jamais été ridicule à Ekaterinbourg (69-54).

Du côté belge , Mayombo et Anderson (toutes les deux auteures de 20 points samedi) rendent un peu plus compliquée la tâche du coach Angillis. Ce dernier aura besoin de la réussite de ses shooteuses pour réussir un truc ce soir en Pologne.

Christophe Kugener

Source : La Dernière Heure/Les Sports