La Dernière Heure/Les Sports : Un mental de Guerrières pour les Castors?

Villeneuve d’Ascq (Fra.) – Mithra Castors Braine

Mercredi 20h

Braine connaît sur le bout des doigts l’adversaire français de ce soir

Ce sont deux clubs amis qui s’affrontent dans le cadre de la troisième rencontre d’EuroLeague. « Pour le match de ce soir, les supporters brainois ont eu le choix entre divers packages. Par ailleurs, on a déjà fait des stages en commun avec Villeneuve et on ne compte plus les rencontres amicales entre les deux formations », relatait récemment le président brainois Jacques Platieau.

L’ Entente Sportive Basket Villeneuve d’Ascq Lille Métropole est évidemment restée dans les mémoires brainoises puisque les Guerrières de Frédéric Dusart remportèrent en mars 2015 le double affrontement face aux Brabançonnes (64-68; 53-73) pour s’adjuger l’EuroCup. Cette saison, Villeneuve a aussi perdu à Koursk mais a débloqué son compteur par le biais d’une victoire face aux Polonaises de Polkowice.

Même si un revers belge ne signifierait rien mathématiquement, il installerait les Castors à deux victoires des Françaises, l’un de leurs concurrents les plus sérieux pour les quarts de finale. Après la déconvenue face à Bourges, Braine s’est bien repris à Namur et semble sur de bons rails. Sur le terrain du Palacium, ce sont des formations au profil et au jeu fort semblables qui vont s’affronter. Athlétique et très mobile, l’équipe nordique ne peut s’appuyer sur un vrai centre.

L’ESBVA apprécie également varier ses défenses avec de rapides transitions et des systèmes prévus en première intention.

« Villeneuve joue bien la pose d’écran sur la meneuse mais est aussi dangereux avec ses intérieures qui ressortent des écrans pour tirer de l’extérieur. Il faudra se méfier d’une Marielle Amant », explique Marjorie Crapreaux, qui disputa une saison sous les couleurs de l’ESBVA en 2010-11. « Il faut s’attendre à être bousculées physiquement mais on a du répondant. Ce sera une rencontre intense mais avec du beau jeu », promet le format de poche brainois.

Christophe Kugener

Source :


XPRESSO
Marjorie Carpréaux Castor Braine
“Regarder devant nous”
1 Après Bourges et Namur, comment est le moral brainois ? “On est conscientes de nos manquements la semaine dernière mais il faut regarder droit devant nous.”

2 Le coach vous a mise sur le banc en seconde mitemps face à Bourges… “ Je suis pro, je bosse et j’ai de la maturité. Je respecte les choix du coach. Je lui ai montré face à Namur que j’avais le niveau et que j’étais prête.”

3 Quel genre de match doit faire Braine pour gagner à Villeneuve ? “C’est une équipe qui nous ressemble mais qui possède plus de taille. En défense, il faut arrêter le pick’n roll adverse et se méfier des shoots de leurs
grandes. Le coach Dussart aime aussi les transitions rapides…”
Interview > C. K.


REBONDS
À Braine
MALASHENKO Épargnée à Namur, l’Ukrainienne (mollet) devrait jouer ce soir.
SUPPORTERS Un car a été affrété par le Beaver Spirit. D’autres fans se déplacent en voiture.
TITRES Championne de France 2016-17, l’ESBVA a perdu le trophée des champions contre Bourges, le vainqueur de la Coupe : 48-71.
FINALE D’EUROCUP Amant, Brémont, Gomis et Kamba côté français; Anderson, Carpreaux, Grzesinski, Steinberga et Trahan-Davis côté belge. Ces neuf joueuses étaient déjà sur le terrain lors de la finale de l’EuroCup en mars 2015.
C. K.